Contact / Accès

Chargement de la carte en cours...

Contact

Musée de Louviers
Place Ernest Thorel
27400 Louviers

Tél. 02 32 09 58 55

Contactez-nous

Vous êtes ici

Impressionnistes & République

Publié le

Animation

La Nouvel AthènesImpressionnisme & République

Au lendemain de la guerre de 1870, le fameux Café Guerbois où Manet avait installé son quartier général dans la seconde moitié des années 1860 et qui était devenu le haut lieu de l’avant-garde de l’époque fait place à La Nouvelle Athènes. Artistes, critiques et écrivains s’y retrouvent. En 1872, si le Salon reprend, la jeune génération n’y est pas reçue. On y trouve surtout des œuvres qui en disent long d’une absence d’ouverture et d’attention du jury aux nouvelles recherches.

On comprend alors pourquoi le 18 juin 1872, une pétition adressée par Charles Blanc au ministre de l’instruction Publique en charge des Cultes et des Beaux-Arts circule afin de réclamer de l’autorité de l’Etat un nouveau Salon des Refusés. Si celle-ci est notamment signée par Manet, Pissarro, Renoir, Cézanne, Jongkind et même Fantin-Latour, elle ne l’est pas par Sisley. Monet, quant à lui, s’en tient à l’écart.

Cette pétition étant classée sans suite par les autorités culturelles, les artistes choisissent d’un commun accord de ne rien envoyer au Salon de 1873, exception faite de Berthe Morisot qui y présente un imposant pastel, le Portrait d’Edma Pontillon, réalisé deux ans auparavant et de Renoir qui tenta d’y aller mais s’y vit refuser.

Dès lors, décidés à organiser eux-mêmes leurs expositions, Monet, Pissarro, Cézanne, Sisley, Renoir, Morisot et quelques autres fondent le 27 décembre 1873 une Société anonyme coopérative d’artistes-peintres, sculpteurs, etc., à Paris.

Une société qui questionne

La création de cette société est un véritable événement. Il acte la volonté des artistes d’affirmer leur indépendance face à la tutelle de l’Académie des Beaux-Arts qui fait la pluie et le beau temps sur la scène artistique française. Au jury et à l’appréciation de laquelle la jeune génération refuse de se soumettre. Acte non de désobéissance mais de distance à l’égard d’une institution surannée que perturbent les changements esthétiques considérables qui sont advenus depuis le milieu du siècle.

Philippe Piguet,
Co-Commissaire de l'exposition "Portraits Impressionnistes, le visage d'une nouvelle société" sera votre conférencié lors de cette rencontre au Musée de Louviers, "Impressionnistes & République".