Contact / Accès

Chargement de la carte en cours...

Contact

Musée de Louviers
Place Ernest Thorel
27400 Louviers

Tél. 02 32 09 58 55

Contactez-nous

Vous êtes ici

Akira Inumaru

Publié le

à la une

Installation d'une toile par Akira InumaruMiroirs de l’éphémère 

Akira Inumaru, artiste d’origine japonaise, possède une attirance particulière pour le travail sur le papier - papier Japon - origami - matière à froisser, peindre, colorier.

Il aime y dessiner, le crayonner, l’humecter, mais aussi le brûler à l’aide d’une loupe. Combien sommes-nous à avoir fait cette l’expérience de concentrer les rayons du soleil dans le prisme d’une lentille pour enflammer quelques feuilles mortes ou graver des initiales amoureuses sur les planches d’un banc public. Le papier apparaît ici dans toute sa fragilité. Comme les liens de cire qui liaient les ailes aux bras d’Icare et fondirent à l’approche de l’astre solaire, le papier ne risque-t-il pas de se consumer ?

L’artiste associe les forces cosmiques et les énergies pour interroger le monde.  Ses dessins deviennent des "vanités", miroir de l’éphémère vie humaine et de sa trace terrestre.

Akira joue avec le feu, il convoque le soleil sur ses papiers, il en détourne la puissance et se l’approprie avec délicatesse. Il ne s’agit pas d’embraser les fibres, mais d’infliger de légères et discrètes brulures pour appuyer le dessin des ombres "c'est l'ombre qui reste et l'objet, les fleurs, disparait". Cette façon de jouer avec le soleil normand, d’attendre l’effacement des nuages est aussi une façon d’être en harmonie avec le monde, et particulièrement avec l’endroit de son séjour, la lumière qui le baigne.

En résidence depuis quatre mois à Louviers, Akira Inumaru a ainsi pu poursuivre et développer le travail de dessin qu’il a commencé au sein de l’ESADHaR, et qu’il présentera lors de cette exposition. Cette opération initiée par la ville de Louviers en partenariat avec l'ESADHaR a obtenu le  soutien financier du Conseil régional de Haute-Normandie, de la Direction Régionale de la Culture et du Conseil général de l’Eure.